CFA Transports le gouvernement veut revenir sur la pénibilité des métiers

 Jean-Marc Lambert de la FNST-CGT, prévient "l'état doit assumer les engagements qu'il a pris en 1998".

 Dans une semaine se tiendra une réunion sur la réforme des retraites dans le transport routier au ministère des Transports.
 Jean-Marc Lambert le secrétaire fédéral de la FNST-CGT prévient : "la loi du 9 novembre 2010 portant sur la réforme des retraites, ne doit pas remettre en cause la  pénibilité des métiers du transport routier"
 La pénibilité du transport routier (marchandise, voyageur et convoyeur de fonds), bien qu'elle ne soit pas inscrite dans les accords de 1998 a été reconnue de fait, par  la possibilité pour un salarié du secteur de partir à la retraite dès l'age de 55 ans en respectant certaines conditions.

 La FNST-CGT, n'acceptera pas de faire passer un message au salariés du Transport Routier, leur disant que désormais la reconnaissance de la pénibilité est de 57 ans.
 Par ailleurs, le patronat lui aussi est attaché au CFA, un salarié qui à 35 ans de métier leur coûte bien plus cher qu'un jeune qui démarre sa carrière.
 À ce jour la FNST-CGT n'a pas été entendue sur le sujet par Thierry Mariani, le secrétaire d'Etat aux Transports, alors que les autres OS l'ont été.

Le CFA nous l'avons gagné par la lutte, s'il faut aller au rapport de force pour le péréniser, nous n'hésiterons pas !

Fichiers en téléchargement: